logo trith

Quai d'Orsay

Envoyer Imprimer
AddThis Social Bookmark Button

Quai d'Orsay (T1 & 2) de Christophe Blain et Abel Lanzac (pseudonyme du diplomate Antonin Baudry)



Que ce soit clair : les deux tomes de Quai d'Orsay sont deux bijoux.
Nés des souvenirs encore frais d'un homme de l'ombre du ministère sous le second mandat de J. Chirac, ils racontent des faits réels vécus de l'intérieur !

Si graphiquement l'objet est parfois un peu flou (du moins au premier coup d'oeil), les coups de crayon laissent l'impression claire que la diplomatie est constamment en mouvement, perpetuellement active et pressée. On suit le personnage d'"Arthur" (alias Antonin Baudry), nouvelle pièce dans ce rouage complexe qu'est le ministère des Affaires Etrangères.
Si la critique s'en tient à une certaine forme de travail (l'influence des "amis du ministre" par exemple), elle démontre aussi le poids de chaque mot, l'importance de chaque discours (même celui qui semble traditionnel et consensuel) et l'exigence d'un tel travail. Derrière les difficultés se mêlent les personnalités de chacun.
Entre politique, égoïsme, arrivisme, tensions, apparaissent des amitiés et de l'entraide professionnelle entre certains protagonistes. Les débuts d'"Arthur" sont évidemment difficiles, mais formateurs. Les quelques personnages récurrents du cabinet du ministère ont d'ailleurs tous un rôle lisible par les traits que Christophe Blain leur a attribués.

Palpitante, cette série se dévore avec des dialogues énergiques et des phrases chocs, si bien que les pages se tournent à grande vitesse.
On prendra tout de même le temps de découvrir quel homme politique réel se cache derrière "Alexandre" et d'en apprendre plus sur cet univers ô combien riche...Même cligner des yeux est une perte de temps, tant on ne veut pas perdre une miette de cette BD au contenu passionnant. Cette fiction respire la réalité, elle qui nous parait si lointaine lorsque nous ne la touchons qu'à travers un écran de télévision...Les deux tomes (un 3e serait en préparation) sont disponibles !