LA SANS VISAGE

Envoyer Imprimer
AddThis Social Bookmark Button

La sans visage de Louise Mey

 

ROMAN JEUNE

 

la sans visageElle a l'air cool, cette colo : le principe, c'est qu'on bouge deux jours, et qu'on se repose le troisième. Puis on recommence, pendant deux semaines. Clara était très motivée, elle a fait 228 heures de baby-sitting pour se l'offrir ! Seulement voilà : à peine arrivée, elle comprend qu'elle ne va pas se plaire ici.

Trop de sport, trop d'abrutis, trop de... tout. Sans compter ces histoires avec Eléonore. Eléonore, elle n'était même pas descendue du train que trois filles de la colo l'avaient déjà prise en grippe. Comme ça. Pour rien. Une petite insulte par-ci, un petit coup par-là... Eléonore ne dit rien, personne ne dit rien. Au début, c'est bizarre ; très vite c'est normal. Allez, encore une insulte, encore un coup... Une nuit, Eléonore disparait. C'est normal, aussi ?
Un point de vue différent sur le harcèlement. Ne rien dire et laisser faire, c’est être complice non ?


A partir de 11 ans.

 

OPAC Détail de notice