ABOU DIARRA- Sabou

Imprimer
AddThis Social Bookmark Button

ABOU DIARRA- Sabou

 

ABOU DIARRA

Sabou

 

Abou DIARRA. LE MALI ENCHANTE. Marqué par la culture ancestrale des chasseurs mandigues,

Abou Diarra est un joueur de n goni (harpe guitare malienne) au parcours atypique et étrange. Fils d'une chanteuse, sage-femme, formée aux savoirs traditionnels et d'un grand maître chasseur du Wassoulou, chef de village dans la région de Sikasso, au Mali, Abou Diarra baignera dès son plus jeune âge dans les cérémonies traditionnelles, bercé par la voix de sa mère et les secrets ancestraux de son père. Au décès de son père, jeune adolescent, il quitte son village pour sillonner, pendant plusieurs mois sur les routes d'Abidjan-Bamako-Conakry... à pied, accompagné de son seul instrument. Parcourant plus de 4000 km, traversant les villages les plus reculés d'Afrique de l'Ouest comme les mégalopoles modernes, il y puise tour à tour des sons cachés traditionnels et des musiques urbaines contemporaines... A Bamako, sa route croisera celle d'un virtuose, aveugle et proche du jazz, Moussa Kanté connu sous le nom du Vieux Kanté Sans Commentaire, qui deviendra son maître de n'goni.