Place Pigalle

Imprimer
AddThis Social Bookmark Button

 

Nation Pigalle par Anne Plantagenet (Editions Stock)



Bien connue comme traductrice (de l'espagnol), Anne Plantagnet l'est moins comme biographe et romancière.
Pourtant, « Nation Pigalle », publié en 2011, mérite d'être découvert. La trame de ce roman est bâtie autour d'un fait-divers : l'incendie d'un appartement du quartier de Pigalle, à Paris.
Un roman qui révèle l'envers du décor de ce qui est considéré comme « La ville lumière » par les touristes.
Une population bigarrée (« bobos », chômeurs et autres) dont l'existence a été perturbée par cette vieille dame qui a mis le feu à son appartement.
Une radiographie sombre et brutale d'une société de consommation à la dérive, d'une population en quête de repères, de projets et, pour certains, la volonté de sortir de la solitude.Même s'il est difficile de «rentrer » dans ce roman, que l'absence de ponctuation peut déconcerter, que l'accumulation de détails matériels peut irriter, on finit par être en empathie avec les personnages paris dans la « Comédie humaine » de la vie parisienne t avec qui on compatit bien volontiers, empêtrés qu'ils sont dans les difficultés de l'existence.