En temps d’extinction, PANDOR est un spécimen en voie d’apparition. En duo, une guitare, un violoncelle, une voix pour chanter ce qui jaillit comme ce qui se taire. L’amour d’un oiseau fantôme, un brin de vent dans la pluie qui va, Apollon filant sur l’Amazone comme une chanson sifflée sur les chemins d’enfance, le mystère bien gardé d’un cœur arrêté. Un écho actuel de la scène folk seventies aux mélodies minimalistes envoûtantes et aux cadences primitives.

durée : 45 min.

Détails des prochaines sessions

Aucune prochaine date