Petit bonhomme présentant des traits communs avec James Brown et une carrière exceptionnellement longue, même si émaillée de périodes creuses,

Lee Fields revient trois ans après un "My World" avec un disque de soul seventies de haute volée. La spécificité de monsieur Fields, c'est de n'avoir sorti que des singles jusqu'en 2002. Mais bon, tout ça n'a que peu d'importance après tout. Ce que vous devez savoir, c'est que ce "Faithful Man" est excellent. Rien que le titre d'ouverture est une tuerie de feeling et d'intensité. Alors on pardonnera les tics instrumentaux des Expressions, le backing band talentueux à l'œuvre ici. On pardonnera aussi la courte durée du disque, et on se contentera de rappuyer sur "play". (Marc - Saint Amand)

OPAC Détail de notice