Wow. D’habitude, quand on m'annonce qu’un groupe est « The next big thing », que d’aucuns le décrivent comme « le groupe le plus prometteur de l’année »

ou « un mélange entre James Brown et Wu-Tang Clan », bon, ok, j’y vais, mais avec un sourire goguenard sur les lèvres, prêt pour un taillage de costard. Black Pumas, donc, est un duo formé de Eric Burton, voix, et Adrian Quesada, producteur / guitariste. L’idée était de rendre hommage à la soul / funk classique, mais aussi de mixer ça avec une dose de folk rock et une production plus actuelle. Une belle idée, pas forcément originale. Mais une fois « Black moon rising » découvert, il m’est impossible de conserver cette envie de tailler en pièces une réputation surfaite. Car elle ne l’est pas. Ce disque est une tuerie, une pépite, un diamant brut. Quand « Colors » prend la suite, je suis juste sur le cul. Et puis « Know you better », « Fire », « OCT 33 »… n’en jetez plus, il faut bien que cet album ait une faille ? Ah oui, ouf, c’est « Sweet conversation », dernier de la liste, que l’éliminerais sans mal, car franchement poussive. Mais le reste est bien suffisant pour convaincre n’importe quel adorateur de black music. Magique ! (Marc - Saint Amand)

OPAC Détail de notice