En 2018, je découvrais avec joie le premier album des Beths, disque powerpop simple et direct, assez parfait pour l'été.

Deux ans plus tard, le groupe néo zélandais remet le couvert... et confirme tout le bien qu'on pouvait penser de lui. Il faut dire qu'entre-temps, le groupe a été adoubé par ses héros des années 90, qui les ont amenés avec eux sur les routes ; ainsi, les fans de Weezer, des Pixies ou des Breeders ont pu à leur tour découvrir cet excellente formation et leur musique pétillante et sans prise de tête, jolie relecture d'un Fountains Of Wayne avec des riffs un peu plus nerveux et un feeling plus indie rock. Fort de ces expériences récentes et d'une passion pour le genre jamais remis en question, The Beths nous propose un deuxième album exemplaire. Bien sûr, les différences ne sont pas énormes entre ce « Jump rope gazers » et son prédécesseur, mais à vrai dire, c'est tout ce qu'on espérait ; que la magie qui nous avait conquis sur le disque précédent puisse à nouveau nous envahir avec la même fougue et le même résultat. Et c'est le cas. Ce disque est, encore une fois, une pure réussite. Et si son caractère frais et sans prise de tête peut le faire ressembler à un instantané, un disque estival, passager, je vous garantis que son grand-frère se déguste aussi bien quelque mois plus tard. Et aucune raison pour qu'il n'en soit pas de même ici ! (Marc - Saint Amand)

OPAC Détail de notice