« Nothing more to say », et c'est bien dommage... The Frightnrs, c'est un jeune groupe new-yorkais qui a choisi de s'exprimer à travers un reggae ska bien rétro.

Et qui s'exprime ici pour la première et la dernière fois, son leader étant décédé quelques semaines avant sa sortie. Lorsqu'on découvre les onze titres de cet album posthume, on se dit vraiment que c'est un effroyable gâchis. Car tout ici est réussi. D'une coolitude rafraîchissante et vraiment virale, ils tutoient volontiers la soul, et installent leurs géniteurs comme les artisans d'une musique très typée fifties mais d'une classe intemporelle. La preuve, c'est qu'un type qui aime démesurément le côté sombre de la musique parvient à l'apprécier et plus encore. Alors peu importe la journée que vous ayez eue, posez-vous tranquillement, poussez le son et profitez de ce moment de quiétude et de douceur. (Marc - Saint Amand)

OPAC Détail de notice