« Il pleuvait à torrents et personne, vraiment personne, n'était prêt à ouvrir sa porte, et surtout pas à ces individus.

Oui, il y avait des Blancs parmi eux — les humanitaires qui les accompagnaient — mais ils étaient tout aussi étranges que les autres malheureux, mal fagotés et mal en point. Que venaient-ils faire, ces envahisseurs, dans notre petit village où il n'y avait plus de maire, plus d'école, où les trains ne passaient plus et où même nos enfants ne voulaient plus venir ? »

Les habitants voient d’un très mauvais œil l’arrivée d’un groupe de migrants dans leur petit hameau de Sardaigne.

Mais au fil des jours, la curiosité de certaines femmes va l’emporter sur la méfiance et les inciter à rendre un peu de vie à leur village.

Milena Agus, sans occulter la souffrance des migrants, nous conte avec humour et ironie, l’histoire d’une parenthèse qui changera, le temps d’une saison, le quotidien de certains habitants.

OPAC Détail de notice