Depuis 2011, ce groupe norvégien (qui est en fait le premier groupe d’Ivar de Kvelertak) fait parler de lui dans son pays d’origine, où il est de plus en plus reconnu.

Par ici, on le connaît mal, mais avec un disque comme « Algorithm and blues » dans la poche, ça risque de changer. Si le groupe se définit comme « hardcore », je parlerais plus de punk metal, avec un côté crust pour la voix. Ce quatrième album va droit au but, riche de titres musclés interprétés pied au plancher avec une conviction qui ne peut être remise en cause. Si on se demande un peu où on a atterri avec le clin d’oeil au « Thunderstruck » d’AC/DC sur l’introductif « Welcome to the great indoors », on se laisse rapidement gagner par l’énergie des treize titres de ce brûlot. Pas étonnant que l’album précédent du groupe ait été récompensé par l’équivalent des grammy norvégiens… La voix éraillée et hurlée, les choeurs, la guitare bien heavy, la batterie métronomique, tout est en place pour vous faire passer 35 minutes intenses et jouissives. Allez-y, vous ne le regretterez pas ; ce disque est une tuerie !

Marc - Saint Amand les Eaux

OPAC Détail de notice