Du post punk en provenance d'Espagne, je suis preneur. Alors je lance l'écoute et là, surprise ; ce que je découvre n'a pas grand-chose à voir avec ce que je m'attendais à trouver.

En lieu et place de guitares froides et de basse sèche, on se retrouve dès « Doctrina » face à une darkwave / electro goth portée par une voix féminine, de très bonne facture. En fait, ce n'est qu'avec l'arrivée de « Disciplina » et son chant masculin qu'on ressent vraiment la présence du genre annoncé plus haut. « Contra » est donc à la jonction de ces deux sensibilités, certes assez proches dans leurs ambiances sombres, inquiétantes, mais finalement assez rarement dépressives, et pas du tout interchangeables. On a donc ici un disque bien gothique et lugubre, parfaite représentation sonore de l'éclipse totale évoquée sur la pochette. Le premier single, « Vertigo », donne une idée assez juste de ce qu'on trouve ici, et des qualités pop que Paranormales ! met au service de sa musique. Très bien choisi, il s'avère être l'un des meilleurs titres de cet album qui n'en manque d'ailleurs pas. De mon côté je vous recommanderais « Vida » dont le côté très eighties et la rythmique imparable sauront vous envoûter dès la première écoute, et vous resteront dans la tête durablement. L'utilisation de la langue natale du groupe n'y change rien d'ailleurs ; tous les titres ont un goût de reviens-y assez enivrant, et on a rapidement tendance à remettre le disque sur la platine pour en profiter encore et encore. C'est vraiment agréable de se rendre compte qu'aujourd'hui, la surprise et la qualité peut venir de n'importe où ; le support physique est certes en perte de vitesse, mais la musique se porte bien, quel que soit son genre. Sacré bon disque !

Marc - Saint Amand les Eaux

OPAC Détail de notice