«Depuis quand les feuilles d’automne remontent-elles dans les arbres ?»

 


Cette citation résume à elle seule toute la délicatesse du récit de Zidrou et Aimée de Jongh, dans « L’obsolescence programmée de nos sentiments ».
Le terme « personnes âgées » n’aura vraiment plus aucun sens en refermant cette BD, une histoire qui met en lumière un merveilleux bien vieillir. Une histoire d’amour sans tabou, décomplexée et qui déconstruit l’image des « vieux ».
Avec un début de récit démoralisant il s'agit réellement d'une extraordinaire histoire feel good où l’amour n’a pas d’âge et au dénouement inattendu.


Et en prime une flopée de références à notre région des Hauts-de-France.

Séverine / Médiathèque de Saint-Amand les Eaux

OPAC Détail de notice