Dans un monde où les gloires passées n'arrêtent pas de revenir sur les lieux de leurs crimes, il n'est même plus étonnant d'assister à des come-backs « d'exception ».

Voici donc Carcass, dont le « Heartwork » n'a toujours pas fini de résonner chez moi, qui revient aux affaires. Avec un simple ep, ok, mais quand même. Et pour ceux qui comme moi vouent à l'album de 1993 un culte éternel, c'est plutôt une bonne nouvelle. Car dès « The living dead at the Manchester morgue », on perçoit immédiatement le lien de parenté. On retrouve donc le death metal largement teinté de riffs heavy, souvent mid-tempo et doté de soli virtuoses. Et globalement, « Despicable » fait la farce. Mais si on veut être tatillon, et qui aime bien châtie bien voyez-vous, il manque d'accroche, de riffs mémorables, et de l'écriture plus rock que portait le disque précité. Cependant, ça reste assez rassurant pour la suite ; après tout, les anglais peuvent très bien décider de capitaliser sur leurs acquis tout en appuyant sur l'accélérateur. Dire que je croise les doigts est un euphémisme !

(Coup de coeur de Marc - Saint Amand les Eaux

OPAC Détail de notice