Originalement groupe de New-York hardcore, les Beastie Boys se tournent très vite vers le hip-hop, tout en conservant au sein de leurs albums des échappées franchement rock.

Avec ce quatrième album, le trio frappadingue joue la carte du hip-hop (presque) pur et signe un disque classique et très efficace. « Ill Communication » est clairement le disque de la reconnaissance, s'il ne peut évidemment pas, au vu de la teneur des titres et de la personnalité de ses compositeurs, être qualifié d' « album de la maturité ». Long, riche et assez hétérogène, cet album contient à la fois des brulôts d'obédience punk (« Tough Guy », « Heart-attack man »), des tubes immédiats (« Sabotage », « Get it together », « Sure shot ») et plein d'autres se baladant entre hip-hop, électro, rock et jazz, avec l'ajout discret de quelques touches world. Le groupe se fait également remarquer par le biais de leur vidéo « Sabotage » réalisée par Spike Jonze, qui parodie la série « Starsky et Hutch » et qui illustrera une fois de plus le goût du trio pour le troisième degré et l'originalité. Un classique intemporel.

(Coup de coeur de Marc - Saint Amand les Eaux)

OPAC Détail de notice

OPAC Détail de notice